Publié : 8 septembre 2016

Gisors [collège Victor Hugo] Jean-Yves Lottin, nouveau principal

1 vote


Le collège Victor Hugo de Gisors a changé de direction en cette rentrée 2016.

Jean-Yves Lottin effectue en effet sa première rentrée comme nouveau principal de l’établissement. À 59 ans, cet ancien professeur en zone d’éducation prioritaire a choisi de quitter la direction du collège de Gasny pour prendre ses nouvelles fonctions à Gisors. Avec un mot d’ordre : collaborer avec les familles pour le bénéfice des élèves. « L’éducation n’est pas que l’affaire du collège mais aussi des familles. Mon bureau sera toujours ouvert pour les recevoir. Le plus important, c’est que l’élève puisse bâtir son projet d’avenir avant tout par le travail ». Avec 640 élèves inscrits cette année, l’envergure du collège apparaît « équivalente » à celui de Gasny pour Jean-Yves Lottin qui perçoit cependant à Gisors « une frange d’élèves présentant des difficultés scolaires et sociales plus importantes ».

Échanges linguistiques
En lien avec la municipalité de Gisors, le nouveau principal est donc prêt à affronter la mise en place de la réforme du collège avec un programme pédagogique plutôt riche. Au menu cette année : échange linguistique et voyage auprès de familles allemandes pour les classes de quatrième, découverte de la montagne pour les membres de l’association sportive et voyage en Angleterre pour les classes européennes.

Sécurité renforcée
« Ce qui me paraît intéressant dans les nouveaux dispositifs de la réforme est l’accent porté à la découverte du secteur professionnel qui concerne désormais tous les niveaux », estime le nouveau principal. Afin de répondre aux mieux aux exigences de sécurité, toute personne étrangère à l’établissement devra s’identifier avant d’entrer. Des exercices au confinement seront par ailleurs organisés. « Nous limiterons aussi les attroupements à la sortie du collège », prévient Jean-Yves Lottin. Avec un souhait prioritaire en cette rentrée : « Que les élèves construisent leur avenir en travaillant ».

Source l’impartial. Rédacteur M.Gvois.