Publié : 24 octobre
Format PDF Enregistrer au format PDF

ELA : La Dictée avant la course contre les Leucodystrophies


L’association ELA (Association Européenne contre les Leucodystrophies) propose chaque année aux scolaires une action «  Mets tes baskets et bats la maladie !  », opération parrainée cette année par Leïla SLIMANI, prix Goncourt, Zinedine Zidane et Brigitte Macron. Les leucodystrophies sont des maladies génétiques orphelines qui détruisent le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) d’enfants et d’adultes.


Depuis plusieurs années déjà, les élèves du dispositif ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire)du collège Victor Hugo se sont investis dans le projet « Mets tes baskets et bats la maladie). Il s’agit d’un projet permettant de sensibiliser les élèves au handicap, à la différence et de les inciter à s’investir pour une cause. Monsieur Lottin, principal du collège, a proposé de diffuser cette action au plus grand nombre. Les élèves du dispositif, eux-mêmes touchés par le handicap, ont ainsi présenté le projet à leurs camarades des différentes classes d’inclusion, à savoir les deux actions à mener :

  • La dictée, écrite par Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, dictée qui est avant tout un message de solidarité autour de la cause ELA. Cette année, l’enseignante du dispositif, Mme Jaafar, a proposé à M. Rassaërt, Maire de Gisors, de lire cette dictée, ce dernier a accepté l’invitation avec enthousiasme. À l’issue de la dictée, un échange a été mené entre les élèves et les différents adultes présents autour du handicap, de la solidarité et du respect des valeurs citoyennes.
  • La seconde action se déroulera dans quelques mois, il s’agira d’une course pendant laquelle les élèves prêteront symboliquement leurs jambes aux enfants d’ELA qui ne peuvent plus s’en servir et collecteront autour d’eux des fonds pour l’Association. Leur mission sera de rechercher dans leur entourage des personnes qui acceptent de récompenser leur effort sportif.


Comme le déclarait Leïla Slimani lors du lancement de l’opération : « Les autres, c’est nous. Etre solidaire ce n’est pas seulement un don de soi, c’est aussi une forme de dignité vis-à-vis de soi-même. »

Portfolio automatique :